Depuis maintenant 20 ans, le Domaine National de Saint Cloud, accueille les feux d’artifices de la société Fêtes et Feux, sous la direction artistique de Jean Eric OUGIER au nombre desquels on peut citer ; l’Art du Jardin , lancement Samsung, Citroën et d’autres encore ; les Pyroconcerts « la Fête » et « Best of Floyd » et bien sur le Grand Feu .

Ce dernier, ne pouvant avoir lieu sous sa forme initiale pour des raisons financières, nous avons décidé, avec un nombre important de partenaires nouveaux et différents, de présenter en cette rentrée culturelle parisienne de septembre 2019, un spectacle totalement innovant, extraordinaire et surdimensionné, dans un lieu spécialement crée et conçu pour ce genre de spectacle par le Roi Louis XIV et son frère Monsieur.

Pour Louis XIV, les grandes fêtes et spectacles n’avaient pour but que de magnifier la gloire du roi, alors au plus bas, notamment à cause de la fronde. Mais c’était aussi, à travers son propre plaisir, un moyen formidable, imaginé par le roi , de développer l’intérêt de la cour et du grand public pour l’art des jardins , de l’architecture , de la musique , de la danse , du théâtre etc. En clair c’était les prémices du ministère de la culture à travers la fête.

En mélangeant ainsi toutes les disciplines, il savait parfaitement que le grand public et les courtisans, souvent peu aguerris aux choses sophistiquées (préférant souvent la chasse et les combats pour les uns, et la farce populaire pour les autres) pourraient ainsi s’intéresser à l’une ou l’autre des disciplines artistiques au gré des émotions ressenties.

La flamme et le feu d’artifice étaient alors les moyens lumineux indispensables pour ajouter, la magie, le merveilleux, la puissance indispensable qui symbolisait la grandeur du roi, mais servait aussi de liant aux émotions proposées faisant ainsi passer l’ennui que certains pouvaient ressentir.